Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 10:37
vous avez dit: Islamophobie?

De 1982 à aujourd’hui 2020, la France a été la cible de multiples attentats perpétrés par des individus ou des groupes se réclamant de l’Islam, et le plus souvent proclamant haut et fort leur slogan « Allah Akbar ». En voici quelques exemples:

Le 9 aout 1982, attentat de la rue des Rosiers à Paris : 6 morts et 22 blessés.

Entre décembre 1994 et décembre 1996 le Groupe islamique armé commet 11 attaques sur le sol français, au cours desquelles 12 personnes perdent la vie et plus de 300 autres sont blessées.

25 juillet 1995 : 8 personnes sont tuées et 117 autres blessées lors de l’attaque à la bombe de la gare RER Saint-Michel.

Entre le 11 et le 19 mars 2012 : Mohammed Merah assassine un militaire à Toulouse  deux militaires et en blesse un autre à Montoban, assassine quatre personnes devant une école juive de Toulouse

Du 7 au 9 janvier 2015, attentats en France visant le comité de rédaction du journal Charlie Hebdo, des policiers et des Français de confession juive fréquentant une superette casher. Dix-sept personnes sont assassinées et vingt sont blessées ; les trois terroristes sont abattus par les forces de l'ordre le 9 janvier.

Le 26 juin 2015, attentat de Saint-Quentin-Fallavier en Isère, 1 mort décapité (Hervé Cornara, 55 ans) et 2 blessés.

Le 13 novembre 2015, une série de sept attentats, à Paris et en Seine-Saint-Denis, provoque la mort de 130 personnes et fait 413 blessés, dont 99 dans un état très grave. Les tueries sont revendiquées par l’Etat islamique.

Le 14 juillet 2016 à Nice, le jour de la fête nationale, un Tunisien, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, fonce dans la foule au volant d’un camion sur la promenade des Anglais, tuant 86 personnes et en blessant 458, avant d'être abattu par les forces de l'ordre; L’Etat islamique revendique cet acte.

Le 28 mars 2018, un homme tue 4 personnes dont le gendarme Arnaud Beltrame, lors d’attaque et une prise d’otages dans un supermarché dans l’Aude.

Le 16 octobre 2020, un enseignant (Samuel Paty) est décapité devant un collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Son agresseur présumé est abattu par la police.

Le 29 octobre, un individu tue 3 personnes dans la Basilique Notre-Dame de Nice avant d’être arrêté par la police.

Devant un tel déferlement d’horreurs et la dénonciation de l’islamisme dont se réclament les assassins, peut-on encore décemment accuser d’islamophobie ceux qui pointent du doigt un certain sectarisme assassin et réclament des mesures propres à éradiquer de notre sol cette gangrène masquée derrière le paravent de la religion ?

Répétons le sans relâche : l’Islam est une religion pratiquée de bonne foi en France par des millions de Français musulmans, l’islamisme est un pseudo-islam dévoyé en un fascisme qu’il convient d’éradiquer sans hésitation ni murmure. Comme ça doit être dur en effet pour Mahomet, d’être aimé par des cons !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de roger.rossi.over-blog.com
  • : questions d'actualité. Evènements vécus.
  • Contact

Recherche

Liens