Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2019 3 02 /01 /janvier /2019 10:36
Qu'est-ce que la démocratie?

En ces temps terriblement troublés et confus, utile et nécessaire d’opérer un retour aux sources.

Inventé en Grêce antique par Clisthène d’Athènes au VIè siècle avant notre ère,, ce terme désigne un régime politique qui implique que le pouvoir (kratos) appartient et est exercé par le peuple (démos). En d’autres termes, que le peuple est souverain.

Dans une citoyenneté à l’époque considérablement réduite à une société masculine et restreinte aux hommes libres, l’exercice de la démocratie pouvait se pratiquer de manière directe sans sombrer dans la démagogie, c’est à dire dans une manipulation (ago=mener) de l’opinion du peuple (démos), comme cela évoluera un peu plus tard dans cette Grêce antique.

Mais dans une société complexe et moderne telle que les nôtres aujourd’hui, une démocratie directe virerait promptement à un fourre-tout où on trouverait tout et son contraire, bref à une véritable foire d’empoigne où s’affronteraient le pire et le meilleur. Et il suffirait d’un choc émotionnel au sein de la société pour la manipuler et conduire à des décisions des plus funestes. Imaginons une démocratie directe, par exemple un référendum d’initiative populaire concernant l’application de la peine de mort après les attentats du Bataclan !

L’évolution du concept de démocratie dans les sociétés modernes conduit donc à une pratique de débats libres et à une démocratie représentative. Le peuple souverain délègue son pouvoir à des représentants qu’il charge de réaliser ses objectifs définis après un vaste débat (une campagne électorale) et des élections. Les représentants du peuple sont chargés d’exécuter le programme qui aura été débattu et choisi par les mandants (les électeurs). Il y a toujours démocratie puisque le peuple est invité à participer librement aux débats et aux élections de ses représentants.

De là ont émergé les notions de majorité, de gouvernement et de confiance. Pas question de mandats impératifs, mais des débats libres et des choix concertés au sein du gouvernement appelé à agir par délégation.

On a dit : débats libres et concertés. Là où surgit le dévoiement, c’est quand apparaissent des notions comme l’impérative « discipline de vote » et d’autres moyens de coercition qui empêcheraient les représentants du peuple d’exercer leur libre choix. Un équilibre est à chercher entre l’efficacité d’un gouvernement et la liberté des assemblées. Ni excessive présidentialisation du pouvoir, ni pouvoir excessif des assemblées. Et c’est là qu’intervient l’évidence exprimée par Winston Churchill quand il affirmait que « La démocratie est le pire des régimes - à l'exception de tous les autres déjà essayés dans le passé».

On mesure à quel point le dévoiement de la démocratie a perverti aujourd’hui son sens originel : on arrive désormais à concevoir comme une nouveauté régénératrice  le fait d’employer le terme de « démocratie participative » pour comprendre que le peuple exerce son pouvoir souverain alors que ce pouvoir est déjà naturellement contenu dans le simple terme de « démocratie ». S’il s’agit de comprendre que le peuple doit se réapproprier sa souveraineté en participant en masse aux élections, et en contribuant activement à faire évoluer les débats, alors il y aurait encore beaucoup à faire pour réenchanter la politique. Et tout d’abord, que nos représentants agissent en fonction de l’intérêt général et non pas en fonction de leur réélection ou des positions partisanes. Que les débats au sein des assemblées soient de haute tenue et centrés sur le véritable sujet abordé.  Et enfin, que les corps intermédiaires retrouvent leur juste place dans un authentique dialogue social.

Alors, le terme de démocratie retrouvera son juste sens sans qu’il soit nécessaire d’y ajouter un quelconque d’épithète « participatif ».

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de roger.rossi.over-blog.com
  • : questions d'actualité. Evènements vécus.
  • Contact

Recherche

Liens