Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2018 2 04 /12 /décembre /2018 13:53
Escalade dangereuse

On s’est hélas habitué à ce que, à chaque intervention de la police dans un incident impliquant de jeunes oisifs de banlieue, des émeutes éclatent, enflammant immédiatement tout un quartier où s’affrontent dans des sortes de batailles rangées la police et les jeunes et où s’échangent rituellement des jets de pierres et de grenades lacrymogènes. Bien que de caractère délictueux, ce « cérémonial » est devenu traditionnel.

Mais cette violence dirigée par de jeunes citoyens contre la police a progressivement connu une escalade qui a fini par revêtir un caractère quelque peu séditieux. Et des avertissements n’ont pas manqué de venir des milieux policiers ou politiques pour déplorer que dans l’avenir, cela pourrait atteindre des limites inacceptables au regard de la loi et de la sécurité publique.

La police a subi à maintes reprises des agressions caractérisées, visiblement destinées à tuer, comme ce fut le cas lors d’un incident survenu à Grigny dans l’Essonne, au cours d’une surveillance policière : Incendie de la voiture policière occupée, avec tentative de lyncher le fonctionnaire .

Que se passera-t-il si une autre fois, le policier dont la vie serait menacée ferait usage de son arme à feu au titre de la légitime défense ? Que dit la loi ?

 

Est en état de légitime défense une personne qui riposte à une atteinte immédiate et injustifiée à sa personne, à autrui ou à ses biens, ou encore pour interrompre l'exécution d'un délit ou d'un crime à l'encontre d'un bien…

De même :

Les forces de l'ordre peuvent faire usage de leur arme lorsque leur vie et leur intégrité physique ainsi que celles d'autrui sont menacées.

 

Or, on a vu qu’au cours des manifestations de « Gilets Jaunes » du 1er décembre 2018 sur la Place de l’Etoile, un policier en intervention a été pris à partie par des manifestants particulièrement excités et a été victime d’un début de lynchage. Il n’a dû son salut que grâce à l’intervention d’un courageux gilet jaune qui l’a exfiltré de la grappe de nervis en action. Voir la photo.

Le policier était manifestement en état de légitime défense. On peut imaginer de multiples scénarios menant à peu près tous à une issue catastrophique. Et qu’en serait-il alors survenu ? Car, clairement, sans l’intervention du Gilet Jaune, c’eut été ou la mort du policier, ou suite à un tir de légitime défense, celle d’un au moins des agresseurs. Et cette fois,, les temps ayant évolué, c’eut été autrement plus tragique que lors de la mort de Malik Oussékine en 1986[1].

Nous sommes ici et maintenant à la croisée des chemins. Les autorités politiques doivent en prendre l’exacte mesure et se décider à prendre les initiatives propres à faire baisser la tension parvenue à son paroxysme. Assez de jouer les Jupiter d’opérette juché sur un Olympe de carton.

Les Gilets Jaunes expriment une authentique exaspération face à l’injustice sociale, au mépris et à l’arrogance affichés du chef de l’Etat envers ceux qui selon sa propre terminologie « ne sont rien », ou sont des « fainéants »  ou « des Gaulois réfractaires ». Il est à l’origine de cette flambée de violence et de colère, il doit prendre les initiatives propres à provoquer une baisse de la température sociale. Il serait irresponsable qu’il s’obstine à tenter de jouer le pourrissement de la situation ou l’essoufflement de la manifestation. Nous ne sommes plus limités à une simple question de taxe sur le  carburant.

Emmanuel Macron a voulu effacer l’ »Ancien monde », les corps intermédiaires et les acteurs de terrain, le voilà nu face à la Foule en colère, qu’a-t-il à leur dire ?

L’heure est grave et le temps presse.

 

[1] L’intervention de la police sous les ordres de Charles Pasqua, ministre de l’Intérieur, pour réprimer les émeutes estudiantines de 1986 a provoqué la mort de l’étudiant Malek Oussekine victime de tabassage.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de roger.rossi.over-blog.com
  • : questions d'actualité. Evènements vécus.
  • Contact

Recherche

Liens